A parler de ce que l’on connaît le mieux, on risque de ne parler que de soi.
Si il faut beaucoup de tact pour parler des autres…. il en faut encore plus pour parler de soi.